Géopolitique de l'Europe

Catalogue des cours de Institut Mines-Télécom Business School

Code

CGFF HUM 4154

Niveau

M1

Population

2ème Année Management,2ème Année Télécom

Semestre

Fall

Domaine

Sciences humaines

Langue

Français/French

Crédits ECTS

2

Heures programmées

20

Charge de travail

50

Coordonnateur(s)

Département

  • Langues et Sciences Humaines

Equipe pédagogique

Introduction

L’enseignement de « Géopolitique de l’Europe au XXIe siècle » a pour objectif d’approfondir les connaissances des étudiants
concernant les lignes de tension comme de solidarité qui traversent l’espace communautaire mais aussi continental. De plus,
on cherche à replacer dans les réseaux régionaux comme globaux le « Vieux Continent » autrefois cœur du système-monde.
Ceci prendra forme à travers la mise en avant des outils de la réflexion de la géopolitique et des relations internationales
(analyse par acteurs / agents, grilles de lectures d’auteurs majeurs, mise en avant des échelles…).
Plusieurs questions essentielles se posent pour les peuples, les Etats, les gouvernants ou les autres agents européens alors que
de grands blocs se structurent plus distinctement et alors qu’ils postulent pour donner leur exemple au reste du globe. A
travers les spécificités de ce petit espace excentré de l’ensemble eurasiatique, comment concevoir la notion de puissance
aujourd’hui ? Quels sont les lieux et hyper-lieux permettant de rayonner et à quelle échelle ou par quelles ressources
opèrent-ils ? Les acteurs non-étatiques influents sont-ils vraiment si nouveaux ? L’Etat territorial et national, forgé en Europe
même, est-il dépassé par l’intégration communautaire et son échelle est-elle condamnée à l’horizon des prochaines
décennies ? Enfin, quel est l’impact de la sortie anticipée du Royaume-Uni comme des éternelles tensions régionalistes et
autonomistes ?
Chaque séance débutera par l’étude d’un (ou plusieurs) document généralement issu de la presse généraliste (article,
infographie, dessin…) à partir duquel sera réalisée une analyse de situation (Etude) propre au continent européen. Des lectures
seront à réaliser pour ce faire. L’échange permettra de rappeler les règles pour s’approprier ses lectures, invitera les futurs
acteurs d’une organisation que sont les étudiants à se renseigner, se documenter. La dimension prospective de l’analyse de cas
laisse une place à l’anticipation des risques. Surtout, cette analyse de cas sera le support pour le cours. L’essentiel de ce
dernier sera ensuite organisé autour d’un cours magistral développant un grand enjeu continental parmi ce qui aura été relevé dans l’étude introductive

Acquis d'apprentissage

Les étudiants doivent :
◼ Savoir synthétiser les informations majeures d’une situation
◼ Savoir hiérarchiser les principaux enjeux de cette situation
◼ Argumenter une prise de position pour solutionner cette situation

Contenu

A la fin du semestre, à partir de lectures ciblées et des séances de cours, les étudiants devront proposer leur propre analyse
d’une situation à l’échelle européenne ou intra-européenne en appliquant les outils d’analyse de l’environnement issus du
management comme de la géopolitique elle-même

Attentes du cours

Le cours se présente sous la forme de 21 heures découpées en séances de
1,5 heure. Toutes sont obligatoires et des contrôles de présence
systématiques sont effectués. Les séances sont accompagnées de textes à
lire avant : le support de cours via Moodle.

Evaluation

Le contrôle comporte deux volets :
- 50 % le contrôle final, constitué de questions de cours auxquelles
répondre dans le temps imparti. Les questions seront données au
début de l’heure de CF, et les devoirs devront être remis à la fin. Les
documents et l’accès à internet sont autorisés. Pour rappel, tout plagiat
est interdit.
- 50% contrôle continu réalisé par des exposés et des interrogations
aléatoires sur les documents.
En cas d’échec (note finale inférieure à 10), un contrôle final de rattrapage
est organisé. Une absence au contrôle final non justifiée via le service de
scolarité entraîne la note 0.
Pour chaque exercice, une méthodologie sera communiquée et commentée
en début de semestre.
Critères d’évaluation de l’exposé :
◼ Compréhension du sujet (Problématique justifiée)
◼ Structure et clarté de l’argumentation (Réponse claire au
problème relevé, prise de décision ; y compris une introduction
structurée menant à la problématique)
◼ Utilisation des notions et concepts des cours
◼ Références claires et précises (Citations, exemples chiffrés, datés
issus de la mobilisation explicite de sources issues de la presse,
de documents scientifiques…)
◼ Acteurs – Risques – Enjeux (Réponse motivée par une analyse et
une hiérarchisation des éléments du contexte)
◼ Reprise – discussion (Réponses aux questions)
◼ Respect du temps
Qualité de la prise de parole

Approches pédagogiques

Chaque séance sera organisée ainsi :
◼ Un ensemble de documents (audio, vidéo, texte…) à lire et
travailler avant la séance.
◼ Chaque début de cours propose une partie cours magistral. Cette
partie est complétée par un module vidéo – audio que les
étudiants devront travailler d’une séance à l’autre.
◼ Avant ou après les présentations, un temps d’échange sera
organisé sur les documents.
◼ Une présentation de groupe se déroulera pendant la séance. Une
discussion pourra être organisée avec le groupe (à confirmer).◼ Une interrogation aléatoire sur les documents se déroulera à
chaque séance.
◼ Une absence de connexion audio ou vidéo est considérée comme
une absence (1 point en moins). Utiliser des écouteurs pour éviter
le larsen.

Programme

Programme grande école,Programme Ingénieur

Bibliographie

Bibliographie complète communiquée au début du semestre
◼ Supports pour chaque séance communiqués avec les sujets d’exposé –
analyse de situation au début du semestre
Référence pour commencer le semestre :
- KAHN Sylvain, Géopolitique de l’Union européenne, Paris, 2011, A.
Colin, 128 p. [Disponible en version numérique – une partie en version
audio-vidéo sur la plateforme FUN – MOOC : « Géopolitique de
l’Europe »]

Plan du cours

Séance 1 : Introduction (« Une Europe – Plusieurs Europes ») et fixation
des enjeux du semestre, des méthodes de travail…
Séance 2 : Les grandes césures continentales héritées
Séance 3 : La construction européenne, un édifice purement occidental ?
Séance 4 : Les conflits du XXe siècle, « un passé qui ne passe pas »
Séance 5 : Une société civile européenne en devenir
Séance 6 : L’Europe, territoire d’élection des lobbys, des coopérations et
des acteurs non-étatiques
Séance 7 : Les échelles régionales et locales de plus en plus
institutionnalisées
Séance 8 : Les nouveaux espaces de la puissance
Séance 9 : Une puissance par la norme à reconstruire ; quelle
gouvernance ?
Séance 10 : Contrôle final

Fiche mise à jour le 28/07/2020